• eddyfougier

Les grandes vertus de l’humour et du rire en période de crise

Dans un contexte particulièrement dramatique, on a pu voir dans la presse que des clowns essayaient de faire rire des enfants réfugiés à la frontière de l’Ukraine et de la Moldavie. Cela rappelle bien évidemment ce que peuvent faire les clowns dans les hôpitaux auprès d'enfants malades ou même auprès de soignants. C’est ce que font par exemple les clowns de l’association Le rire médecin, les clowns z’hôpitaux, l’association docteur clown ou encore l’association Rire.


Dans cette période extrêmement difficile, le psychiatre et gériatre et président fondateur de la fondation Recherche Alzheimer Olivier de Ladoucette nous rappelle ainsi à quel point l’humour peut être important. Dans un entretien pourtant consacré à la maladie d’Alzheimer, il considère que "l’humour est un moyen de défense très sophistiqué et puissant contre l’angoisse. Ce qui est important, c’est d’essayer d’utiliser ce mécanisme en toute situation". Pour lui, l’humour est "certainement la méthode la plus efficace pour lutter contre le désespoir, dès lors qu’on a la maladie ou qu’on a un proche qu’on aime, atteint de cette pathologie".


De nombreuses études ont, en effet, montré que l’humour pouvait avoir de nombreux effets bénéfiques. Janet M. Gibson, professeure de psychologie cognitive et auteure d’un ouvrage intitulé Introduction à la psychologie de l’humour, revient dans cet article publié dans The Conversation sur "les vertus du rire".


Elle identifie quatre vertus du rire. (1) Les vertus physiques du rire. Celui-ci nous aide à développer les muscles et le haut du corps dans l’enfance et active de multiples zones du cerveau : "En activant tous ces circuits, on renforce les connexions neuronales et on aide un cerveau sain à coordonner son activité". En outre, d’après J. M. Gibson, "rire peut contribuer à améliorer nos humeurs et à rendre moins intenses nos réponses physiques et émotionnelles au stress". Pour elle, c'est "en quelque sorte un antidote au stress, qui affaiblit nos systèmes de protection et augmente notre vulnérabilité aux maladies". (2) Les vertus sociales du rire : "Le rire crée des liens et accroît l’intimité avec les autres". (3) Les vertus épanouissantes du rire. Il tend à favoriser l’épanouissement de la personne, augmente le bien-être subjectif et la satisfaction de vivre. Pour J. M. Gibson, "Les chercheurs ont découvert que ces émotions positives vécues avec humour et rire sont en corrélation avec l’appréciation du sens de la vie et aident les personnes âgées à avoir une vision positive des difficultés qu’elles ont rencontrées au cours de leur vie". (4) Les vertus thérapeutiques du rire : "Un nombre croissant de thérapeutes préconisent l’utilisation de l’humour et du rire pour aider les patients à reprendre confiance et à améliorer leur environnement de travail".


Parmi les nombreux articles consacrés aux bienfaits du rire sur la santé, un article publié dans Santé magazine indique que le rire permet d’évacuer le stress, de réduire la tension artérielle, de renforcer le système immunitaire, de diminuer la douleur et d’accroître la confiance en soi.


En outre, il y a un peu plus d’une dizaine d’année, une étude parue dans l’International Journal of Psychiatry in Medicine montrait que le sens de l’humour améliorait l’espérance de vie. Cette étude menée auprès de 53 500 personnes indiquait que celui-ci était associé à une réduction de la mortalité d'au moins 20%. D’après le principal auteur de l’étude Sven Svebak, "nos résultats confortent l’idée que le sens de l’humour peut prolonger la durée de vie. Son effet est positif sur la santé mentale et la vie sociale même après la retraite, bien que le bénéfice sur l’espérance de vie n’ait pas été observé après 65 ans".


L’humour est aussi perçu comme "un puissant mécanisme d’adaptation face à la crise". D’après Vanessa Marcié, enseignante-chercheuse et CEO du cabinet de conseil Leading with Humour, "En période de crise, il peut être un outil puissant pour faire face aux expériences stressantes et à la peur". Dans cet autre article, le Dr Olivia Remes, experte en santé mentale, affirme qu’une "tranche de rigolade peut nous aider à surmonter ces périodes particulièrement difficiles". L’universitaire Andrea Samson considère, quant à elle, que l'humour "peut complètement transformer quelque chose d’angoissant en un fait de moindre importance. L’humour est donc une stratégie de gestion des émotions (comme l’anxiété, etc.). Il aide à prendre du recul sans nier le problème, et c’est particulièrement important en ce moment".


Enfin, on l’a vu, il est de plus en plus question de thérapie par le rire sur laquelle revient longuement cet article.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout